Gaëtane de la Gardette

Psychologue du travail.
Intervenante en prévention des risques professionnels référencée par la DIRECCTE.
Enseignante en psychologie du travail.

 

Les réflexions à partir desquelles j'interviens :

  • Malgré les formations dispensées, l’équipe ne monte pas en compétences.
  • Je ne sais pas ce que mon équipe fait réellement sur le terrain...
  • Comment développer l'activité collective de mon équipe ?
  • Je ne suis pas à l’aise pour conduire un entretien avec cette personne. 
  • Nous ne comprenons pas ce qui ne va pas entre eux…
  • Les conflits de pratiques de métiers entre les anciens et les jeunes sont sans issue et ont des incidences notre activité.  
  • Malgré un accompagnement vers la conduite de changement, nos équipes n’y trouvent pas leur compte….
  • Notre nouvel outil n’est pas suffisamment exploité par les équipes ; certains essayent même de le contourner . J’aimerai organiser un retour d’expérience sur les usages de notre outil nouvellement déployé. 
  • Les nouveaux arrivants ne sont jamais bien accueillis dans l’équipe. 

Le travail à cœur

La reconquête de la qualité du travail

La reconquête de la qualité du travail au cœur du pouvoir d'agir 

Pour Yves Clot, psychologue du travail et auteur de nombreux ouvrages sur le travail,  la possibilité de bien faire son travail est la meilleure prévention des Risques Psycho-sociaux. 

Reprendre du pouvoir c’est accepter les conflits sur le travail pour se sentir à l'origine des choses et se reconnaître dans ce que l'on fait. 

Accepter que le collectif soit l’espace de la dispute, de la controverse, des critères du travail bien fait. 
Faire son métier, c’est participer au développement du métier lui-même. 
La Clinique de l'activité met en place des cadres qui permettent de chercher ensemble d'autres possibilités, et de transformer collectivement son milieu de travail.
En soignant le travail, les professionnels se portent mieux.